Plein Écran, association saumuroise, a pour but de présenter au public un choix de films de qualité, connus ou moins connus. Elle a aussi pour but de donner une seconde chance à des films qui n'ont pas eu le succès public qu'ils méritaient. Toutes les projections sont suivies d'un débat du public animé par une personnalité  du cinéma, afin d'enrichir la réflexion de chacun autour d'une œuvre cinématographique.

Plein Écran ne vit que par les cotisations de ses adhérents et le soutien de ses partenaires, la recette des entrées étant perçue par notre partenaire, le cinéma Le Grand Palace.


VOTRE PROCHAIN FILM

 

 

le mardi 22 juin 2021

 

 

à 20h30 au cinéma Le Grand Palace de Saumur

 

 

En partenariat avec l'ACID

 

SI LE VENT TOMBE

 

film de Nora Martirosyan

drame - France / Belgique / Arménie - 2020

 

 

présenté par Hélène Milano

 

Présidente de l'ACID

Bienvenue au Karabakh. C’est par ce panneau que commence ce film qui évoque instantanément un album de Tintin. Les férus de géopolitique savent néanmoins que le Haut- Karabakh n’est pas une contrée imaginaire mais une république autoproclamée du Caucase, disputée par l’Azerbaïdjan et l’Arménie. C’est là qu’atterrit Alain (Grégoire Colin), qui vient réaliser un audit sur un aéroport dont la réouverture espérée fait croire en un futur meilleur pour les habitants. D’Hergé, on bascule alors vers Dino Buzzati (celui du Désert des Tartares) : Si le vent tombe avance à coups de longs plans contemporains qui suggèrent l’attente et l’ennui vécus par ce Français égaré au beau milieu d’un conflit qui le dépasse.

 

Le premier long métrage très réussi de Nora Martirosyan ausculte, dans un climat tendu et mélancolique, les prémices de l’explosion de violence au Haut-Karabakh en 2020. (Libération)

 

Interrogation à la fois délicate et ironique sur la notion de frontière et témoignage hors pair sur un territoire qui « vit sur un volcan », « Si le vent tombe », avec sa mise en scène contemplative et sa sensibilité aiguë, s’impose comme l’une des plus belles surprises cinématographiques du printemps.(Marianne)

 

 

Plus qu’un récit d’immersion tragique dans une république auto-proclamée en Europe de l’Est, Si le vent tombe est un immense hommage à ces peuples du Caucase totalement ignorés du monde et qui attendent encore de vivre. Un témoignage sensible et profond. (A voir à lire.com)



Prolongez le débat !

Un commentaire sur le dernier film présenté ?

C'est ici !